Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 16:45

C’est vu de ¾ avant que cette version 635 CSI affiche le plus sa personnalité avec sa calandre inversée caractéristique des modèles produits par BMW dans les années 70/80.

Le dessin de la carrosserie signé Paul Bracq, permet d’identifier le style qui a fait le succès de la marque, à la fois classique, élégant, et racé.

 

De conception similaire à la Ferrari 308 GTSi que l’on peut voir sur cette vidéo  VIDÉO N°3: VÉHICULES SPORTIFS HISTORIQUES ITALIENS-BOURSE AUTO/MOTO GREOUX-2009 , sa carrosserie en acier lui confère une meilleure rigidité tout en conservant un poids à vide ne dépassant pas 1,5 tonne, avec pour résultat des performances du niveau de sa catégorie: + de 220 km/h et le 0 à 100 franchi en 7.6 secondes environ.

 

Avec sa motorisation 6 cylindres 3.5 litres de 218 CV DIN à 5200 tr/mn sur la version CSI d’origine, BMW va offrir à ce coupé sportif 2+2 dès 1978, les moyens de se mesurer aux voitures de sa catégorie en compétition (groupe A), et même remporter de nombreuses victoires avant de céder sa place à la version M3 de la série 3 type E30, qui perdra 2 cylindres au passage pour plus d’efficacité à haut régime.

 

Pourtant, à son lancement au salon de Genève en 1976, la série 6 n’apparaît pas comme le coupé le plus sportif du moment en se positionnant sur le marché des coupés luxueux et plutôt bourgeois, la tendance de l’époque étant à la modération de la consommation d’essence, dictée par l’augmentation de 70 % du prix du baril de pétrole en Octobre 1973.

 

C’est d’ailleurs sa faible consommation qui permet à la marque à l’hélice de traverser ce premier "choc pétrolier" sachant que 4917 exemplaires de la série 6 seront vendus la première année de commercialisation avec les versions 630 CS et 633 CSI. Ainsi, on ne sera pas surpris de constater que toutes les versions (sauf 630 CS) sont dotées de l’injection électronique fournie par l’équipementier Bosch, avec la gestion électronique intégrale pour les 635 CSI et M635 CSI.

 

Pour ceux qui souhaiteraient acquérir une BMW 635, je vous recommande le guide d’achat très bien documenté du site Internet "Motorlegend" ou ce site de passionnés du modèle et de la marque BMW spécialisé série 6 type E24  avec de nombreuses données techniques, et qui permet en plus de profiter de l’expérience acquise par les propriétaires.

 

Ce qui m’a frappé en voyant cette Volkswagen Porsche 914 comme je l’ai été en voyant l’Alpine A110 ici VIDÉO N°2: VÉHICULES SPORTIFS HISTORIQUES FRANÇAIS-BOURSE AUTO/MOTO GREOUX - 2009 , ce sont les dimensions réduites du véhicule qui m’ont fait penser à une voiture en miniature... jaugez plutôt les valeurs mesurées et vous comprendrez: seulement 1,23 mètres de hauteur sur 1,65 mètres de largeur, et 3,98 mètres de longueur...

 

Les points communs avec la «Berlinette Alpine» ne s’arrêtent pas là: stricte 2 places, moteur 4 cylindres en position centrale arrière, transmission de la puissance aux roues arrières (propulsion), ou encore poids inférieur à 1 tonne (900 kg).

 

Ce qui est étonnant c’est qu’avec la VW Porsche 914/4, au regard des caractéristiques techniques, on pourrait se croire dans la cour des grands avec sa cylindrée plus élevée: 1971 cm3, sa puissance supérieure: 100 CV DIN, mais au final on obtient un rapport poids/puissance de 9 kg/CH DIN comparé aux 9,19 kg/CV de l’Alpine qui ne pèse que 625 kg, soit des valeurs qui promettent des performances très proches...

 

Et en effet, c’est à peine 20 km/h qui séparent ces 2 "bolides" en vitesse de pointe, soit 195 km/h pour la 914/4 contre 175 km/h pour l’A110 1300 V85, car comme les connaisseurs le savent, ce n’est pas la vitesse pure qui permet d’estimer à sa juste valeur les qualités d’une voiture de sport... mais plutôt son efficacité sur route par les chronos enregistrés ou simplement le plaisir que l’on éprouve à la conduire lorsque la vitesse augmente.

 

La vitesse maximale d’un véhicule est un des nombreux indicateurs du niveau de performance mais elle est surtout le reflet du travail effectué par les ingénieurs principalement au niveau de l’aérodynamique, ou encore des rapports de boîte de vitesse, notamment le dernier rapport enclenché, celui qui permet d’atteindre ladite vitesse.

 

Avec ces 2 coupés sportifs on a bien 2 conceptions techniques similaires comme je le disais auparavant mais on a aussi 2 conceptions de la sportivité différentes. La Porsche 914/4 affiche une remarquable stabilité en ligne droite et un comportement routier neutre très rassurant pour le néophyte, qui convient bien aux trajets autoroutiers, alors que l’Alpine A110 conviendra mieux aux trajets sinueux, tant sa capacité à bondir de virage en virage sur sol sec est impressionnante, et donc aux conducteurs chevronnés, pilotes dans l’âme, car il faut pouvoir maîtriser les légendaires dérobades de son train arrière lorsque le revêtement devient plus glissant...

 

Pour un modèle qui a maintenant plus de 30 ans, le temps a fait son œuvre et il est préférable de bien se documenter avant d’acheter car il est facile de se laisser aller à un «achat coup de cœur» et de se retrouver avec des réparations qu’on n’aurait pas envisagé de prime abord, surtout concernant des frais de carrosserie ou de trains roulants.

 

Je vous invite donc à consulter ce guide d’achat pour VW Porsche 914 sur la page du site «914garage» car comme l’explique bien cet article traitant de la Porsche 914 sur l'encyclopédie libre Wikipedia (lien direct), la Porsche 914-4 n’a jamais vraiment rencontré son public en Europe durant les 7 ans de sa commercialisation de 1969 à 1976 car le fait d’avoir 4 cylindres l’assimilait à une Volkswagen, alors que la version 911 dotée de 6 cylindres était considérée comme la "vraie Porsche".

 

Sinon, le guide d’achat du site "l’automobile sportive" donne des informations très utiles pour les futurs acquéreurs de la 914 sur le design, le moteur, le châssis, et les évolutions du modèle.

 

Pour voir des photos de voitures sportives allemandes de collection, vous pouvez cliquer sur l'image de cette Porsche 911 blanche type 964 carrera 4 à moteur 6 cylindres à plat 3.6 L de 360 chevaux DIN:

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Guide d'achat des modèles sportifs d'occasion
  • Guide d'achat des modèles sportifs d'occasion
  • : Partage et échange d'informations sur les automobiles sportives d'occasion: articles, vidéos, photos des magazines de la presse écrite et des sites web spécialisés marques ou modèles sportifs, rares, d'exception, de prestige, de luxe, de collection, ou Grand Tourisme, ainsi que les catalogues des constructeurs automobiles.
  • Contact

Profil

  • C. De Rochas
  • Mon intérêt pour les modèles sportifs, rares, d'exception, de prestige, de luxe, de collection ne date pas d'aujourd'hui! J'ai baigné dans cet univers dès ma naissance et même sûrement avant...le R.D.V du salon de Genève était incontournable
  • Mon intérêt pour les modèles sportifs, rares, d'exception, de prestige, de luxe, de collection ne date pas d'aujourd'hui! J'ai baigné dans cet univers dès ma naissance et même sûrement avant...le R.D.V du salon de Genève était incontournable

Recherche

Archives