Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 09:14

Pour compléter la publication des photos des voitures de sport historiques commercialisées par les constructeurs automobiles anglais, présentes à la "Bourse Auto-Moto" de Gréoux-les-Bains fin février 2008, il ne manquait que le reportage vidéo correspondant à l'article. 

C'est en allant sur place à l'évènement sport auto de la Côte d'Azur, au «Roquebrune Motors Show», que j'ai pu filmer cette séquence vidéo montrant 2 Jaguar Type E roadster ou «E type Jaguar» en version cabriolet, alignées l'une à côté de l'autre, dont une type E roadster série 3 à moteur V12 5.3L avec la carrosserie peinte en rouge et une type E roadster série 2 à moteur 6 cylindres en ligne 4.8L dans une teinte blanc-crème comme le montre cette photo ci-dessous:

Guide d'achat Jaguar Type E :

 

Dans cet article publié le 3/08/09 sur infosportives : PHOTOS VOITURES SPORTIVES ANCIENNES DE COLLECTION-BOURSE AUTO/MOTO GREOUX-2008 , j'ai mis en comparaison la Marcos GT 3 litres à moteur Volvo 6 cylindres avec la Jaguar type E coupé série 1 à moteur 3,8L produite de 1961 à 1967, en me basant sur le rapport poids/puissance qui penchait largement en faveur de la Jaguar.

 

En effet, au regard des caractéristiques techniques affichées par la type E MKI 3L8, comme on peut le voir sur ce guide d'achat du site «l'automobile sportive», on ne sera pas étonné au final de l'obtention de meilleures performances.

 

Pour avoir des informations encore plus complètes et surtout très utiles pour l'acheteur potentiel à propos de la Jaguar type E coupé série 1 3,8L et 4,2L, de la version 4,2L série 1 ½ «un et demi», et de la série 2 4,2L, une visite s'impose sur le site de «Motorlegend» sur ce guide d'achat Jaguar type E coupé.

 

La rubrique «Identification» de ce guide d'achat et les photos de la carrosserie de la Jaguar type E , comme la forme des optiques de phares et de la calandre, les feux arrières et les clignotants, ou le nombre d'essuie-glace, m'ont permis de distinguer les différentes séries fabriquées en fonction de signes extérieurs présents sur la carrosserie.

 

Si je n'avais pas eu connaissance des informations qui nous sont données par le propriétaire de la type E roadster blanche sur la fiche technique ci-dessous...

...j'aurais conclu que le modèle blanc exposé ce jour-là était une Jaguar type E série «une et demi» produite entre 1964 et 1968, puisque les clignotants et les feux arrières sont placés au-dessus des pare-chocs; alors que sur la série 2, ils sont placés au-dessous, comme on peut le voir sur cette image:

Une indication sur l'année de première mise en circulation m'aurait permis de lever immédiatement le doute sachant qu'une visite sur l'article wikipédia consacré à la Jaguar type E  nous renseigne sur les dates de fabrication des différentes séries, soit pour la série 2: entre 1968 et 1970.

 

Quant au cabriolet type E rouge à capote noire en premier plan sur le début de la vidéo, il est facile de reconnaître une série 3 produite de 1971 à 1975 en remarquant à l'avant sa calandre plus grande et son double essuie-glace (il y en avait 3 avant). En effet sans même avoir vu ses 4 sorties d'échappement à l'arrière et son appellation distinctive en lettres chromées apposée sur la malle «Jaguar E type V12», il est possible avec ces éléments extérieurs de deviner la présence d'une motorisation 12 cylindres de 5,3L sous l'immense capot de cette type E...

 

Un guide d'achat très intéressant de la Jaguar type E V12 édité par le magazine «Sport Auto» n°514 de Novembre 2004 est publié intégralement sur le site spécialisé dans la voiture anglaise de collection:«Classic Car».

Guide d'achat Panther J72 :

 

Dans la deuxième partie de la vidéo, vous trouverez un autre roadster sportif de fabrication anglaise avec son moteur en marche, au ralenti et en accélération à faible régime: la «Panther J72». L'image ci-dessus montre une vue ¾ avant de ce roadster anglais, très rare de ce côté-ci de l'atlantique, dont la carrosserie et le style sont directement inspirés de l'authentique voiture de sport des années 30, la «Jaguar SS100» construite entre 1935 et 1945. Pour comparer l'original de la copie, on peut se rendre sur le site Internet de l'encyclopédie libre Wikipedia, des photos du roadster SS100 y sont disponibles.

 

Le fondateur de la marque automobile anglaise «Panther Westwinds» ou «Panther Car Company», Robert Jankel, ne s'est pas trompé en fabricant de 1972 à 1990 des semi-répliques des voitures de sport, de luxe, et de prestige des années d'avant-guerre. En effet, en filmant la Panther J72, pris par sa sonorité envoutante de grosse cylindrée, j'ai bien failli me faire avoir sur le moment en croyant avoir affaire à «une ancienne» des années 30 ou 40. Mais en visionnant la séquence vidéo après coup, il y a des détails qui ne trompent pas sur ces images:

L'énorme prise d'air intégrée au capot moteur (sur le côté droit uniquement) donne beaucoup de personnalité à la voiture mais ne correspond pas au design de ces années-là...

...et les feux et clignotants rectangulaires nous rappellent que la J72 a été fabriquée il y a seulement 20 ans entre 1972 et 1981, à la main et en petite quantité par cet artisan / constructeur anglais, dans le Surrey, près du Circuit de Brooklands.

 

On peut déduire, en voyant la double sortie d'échappement située sur la gauche, que le moteur est un 6 cylindres de 3,8 Litres ou 4,2 Litres de cylindrée, alors qu'avec 4 sorties d'échappement on aurait la version équipée du moteur V12 de 5,3L, comme on peut le voir à l'arrière de la Jaguar E type V12 rouge sur cette photo:

D'ailleurs, le lien avec la Type E semble plus évident quand on regarde le nom choisi par Robert Jankel pour désigner sa marque automobile: Panther... Ainsi, on ne s'étonnera pas de trouver de nombreuses pièces et organes mécaniques de la marque Jaguar sur cette J72, comme les moteurs, les trains arrière, et divers éléments du tableau de bord, comme on peut le lire sur cet article d'un passionné de la marque Panther et du modèle J72: «Gatsbyonline» qui propose un essai routier de la Panther J72 avec quelques recommandations d'usage intéressantes...

 

Sinon pour information, ce rassemblement d'automobiles sportives neuves, d'occasion, de compétition et de collection, orienté haut de gamme, s'est déroulé sur 2 jours, le Samedi 29 Août 2009 et Dimanche 30 Août 2009, avec une exposition de voitures de prestige en plein air, sur le Stade de la Bouverie, sur la commune de Roquebrune-sur-Argens.

 

La manifestation est organisée par l'association «Roquebrune évènements-ASLB» en partenariat avec la Mairie de Roquebrune-sur-Argens qui a rédigé un article sur son site pour l'édition 2009: «Roquebrune Motors Show – Des voitures de prestige à la Bouverie», avec le «Club des Ferraristes de la Côte d'Azur: Scuderiazzurra».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Guide d'achat des modèles sportifs d'occasion
  • Guide d'achat des modèles sportifs d'occasion
  • : Partage et échange d'informations sur les automobiles sportives d'occasion: articles, vidéos, photos des magazines de la presse écrite et des sites web spécialisés marques ou modèles sportifs, rares, d'exception, de prestige, de luxe, de collection, ou Grand Tourisme, ainsi que les catalogues des constructeurs automobiles.
  • Contact

Profil

  • C. De Rochas
  • Mon intérêt pour les modèles sportifs, rares, d'exception, de prestige, de luxe, de collection ne date pas d'aujourd'hui! J'ai baigné dans cet univers dès ma naissance et même sûrement avant...le R.D.V du salon de Genève était incontournable
  • Mon intérêt pour les modèles sportifs, rares, d'exception, de prestige, de luxe, de collection ne date pas d'aujourd'hui! J'ai baigné dans cet univers dès ma naissance et même sûrement avant...le R.D.V du salon de Genève était incontournable

Recherche

Archives